Bijoux Nach - les PME exportent

 

Créativité et Salons

La réussite entrepreneuriale emprunte parfois des chemins surprenants qui sortent des schémas classiques. La création des bijoux Nach s’inscrit dans ce modèle. Fin 2011, deux  sœurs eurent l’idée de monter en bijoux les figurines animalières en porcelaine réalisées par leur père, pour leur usage personnel dans un premier temps. Face aux réactions très positives de leur entourage, elles décidèrent de lancer une collection. Afin de tester le marché elles prirent un petit stand dans le cadre du salon professionnel Bijorhca à Paris.  Le concept allait remporter un succès immédiat et réel. Fort de cette expérience, l’année suivante, les bijoux Nach furent exposés dans un grand nombre de salons notamment à l’étranger : Milan, Londres, New-York, en Russie… Cette approche ayant pour finalité de développer de faire connaitre rapidement la collection dans son originalité, de lui conférer un statut de marque à part entière, notamment à l’international.

Depuis 2013, les salons, désormais limités à Paris et à Milan, continuent à être les moteurs essentiels de la croissance de la marque. Même si un site internet de vente aux particuliers a été conçu, la part prépondérante des ventes se fait auprès des points de vente, des distributeurs et grossistes dans le monde entier.

En 2014, le chiffre d’affaires a atteint 461 000 €, l’emploi concerne 6 salariés.

Dès l’origine, c’est grâce aux salons que Nach a pu se développer en Europe mais aussi en Asie, en Russie ou en Australie. Ils ont permis pour ces pays lointains d’entrer en contact avec des distributeurs. En Europe, les clients rencontrés eux aussi dans le cadre de ces manifestations, sont prioritairement des points de vente (boutiques ou grands magasins).

Ce qui  fait le succès de la marque à l’international c’est l’esthétique singulière de la collection, son côté French Touch qui expliquent son attractivité. La communication joue un rôle de premier plan afin de valoriser Nach que ce soit au travers de campagnes sur le Net, de Relations Presse.  Autre élément décisif, le support permanent dont bénéficient les clients : animation, participation aux évènements, plans de communication… autant d’actions qui demandent des déplacements très fréquents.

Aujourd’hui la France représente 17 % des ventes même chiffre pour l’ensemble de l’Europe, les autres pays réalisent 66 % du total !

Dans les années à venir le développement se fera en étendant la collection, en diversifiant la marque sur des marchés tels que les accessoires et vêtements, en prenant pied dans de nouveaux pays, notamment aux Etats-Unis, cible prioritaire.

Le problème rencontré.

Le développement de Nach suppose de pouvoir recruter à terme des agents dans un certain nombre de pays afin de constituer un véritable réseau, un enjeu stratégique non seulement au plan commercial mais aussi afin de contrôler la politique de marque appliquée localement.

Les conseils de Nadia Koch dirigeante des Bijoux Nach.

L’image de marque française et un produit avec une identité forte, sont des atouts réels. Dans le domaine de la mode ils amènent les futurs clients à venir vers vous. Une autre dimension pour réussir à l’international, c’est sa capacité à bâtir des relations solides avec ses clients.

Robert HAEHNEL le 07/04/2015