Clic and Walk (études) - les PME exportent

Les nouvelles technologies créent de nouveaux modèles d’entreprises

logo_click-and-walk

Les nouvelles technologies de la communication, offrent des possibilités de développement nouvelles et réelles.
L’exemple de Clic and Walk est révélateur des potentialités de ces nouveaux modèles économiques. Lancée, en 2012, par Frédérique Grigolato, spécialiste de la grande distribution et de la fonction achat, cette société repose sur un concept innovant. Fournir en temps réel, aux marques comme aux distributeurs, des informations commerciales et marketing  opérationnelle en exploitant un domaine complémentaire par rapport aux études classiques : prendre en compte « la vision consommateur ». Pour recueillir ces données, Clic and Walk a créé une communauté (les ClicWalkers). Personnes représentatives de toutes les catégories socio-économiques, qui contre rémunération à partir d’un smartphone et d’une application réalisent des photos de linéaires dans le cadre de missions géolocalisées commandées par des clients (distributeurs ou fabricants/annonceurs). L’ensemble des visuels est agrégé et constitue cette vision du consommateur qui est indispensable si l’on veut comprendre et intégrer la réalité du terrain et des processus d’achat.
La commercialisation a débuté fin 2012, une levée de fonds a eu lieu en 2013 afin d’assurer le développement à l’international.
2014, génèrera un chiffre d’affaires plus que significatif, actuellement la société emploie 15 personnes, la communauté compte 120 000 membres en France et 150 000 si l’on ajoute  ceux des pays étrangers.

L’international a démarré il y a moins d’un an, avec la traduction de l’application et du site Internet, en direction de deux pays l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Le modèle suivi a été rigoureusement le même que pour le marché domestique. Constitution d’une communauté en postant des messages sur Applestore et Google +. Le recrutement effectué, la prospection a commencé dans ces deux marchés sur la base de réseaux personnels en faisant appel au marketing téléphonique et en étant présent dans quelques salons spécialisés. D’ores et déjà 4 contrats ont été signés avec des entreprises locales, ou des sociétés françaises qui exportent dans ces deux pays. Il faut souligner que pour des exportateurs qui n’ont pas de force de ventes sur place, les informations fournies sont particulièrement pertinentes elles permettent de saisir instantanément ce qui se passe dans les linéaires, comment ceux-ci fonctionnent…
En plus de la prospection les nombreux articles de presse, parus tant en Allemagne qu’en Grande-Bretagne du fait notamment de la distinction de Clic and Walk qui a fait partie du Top 10 Netexplo 2014, parrainé par l’Unesco, des start- up les plus innovantes au plan mondial, ont bâti une réelle notoriété.

Les prochaines étapes du développement à l’international ?
Créer rapidement tant en Allemagne qu’en Grande-Bretagne une structure commerciale, simultanément se lancer dans de nouveaux pays comme la Pologne et l’Europe du Nord. L’objectif à terme étant de faire de l’export le relais de croissance et d’atteindre une vraie dimension internationale dans laquelle la France ne serait qu’un marché parmi d’autres.

Le problème essentiel à l’international est celui de la visibilité et de pouvoir générer un bouche à oreille positif.

Le conseil de Frédérique Grigolato fondatrice de Clic and Walk.
Dans les métiers qui sont les nôtres on ne peut pas s’appeler « .com », c’est-à-dire être un acteur sur Internet, si l’on n’est pas international. Il s’agit là désormais d’une réalité incontournable.