Métallurgie : les PME françaises à l'export - les PME exportent

S’imposer sur le marché allemand.

Tecta, spécialiste du découpage de l’acier, dans ce domaine très concurrentiel, réalise plus de 25 % de son chiffre d’affaires avec l’Allemagne, car la société innove en permanence et sait répondre à toutes les demandes…

La mondialisation profite aussi aux industries traditionnelles françaises

C’est en mondialisation sa production par des implantations dans des pays à bas coûts que le chantier naval Piriou s’est non seulement développé mais a aussi fait progresser l’emploi sur son site de Concarneau…

Une adaptation permanente à la spécificité des marchés industriels

Face à la désindustrialisation de notre pays, des acteurs traditionnels de l’industrie, à l’exemple de La Fonderie Giroud Industrie, se tournent vers l’international. Grâce à un investissement permanent, en R et D, dans la formation, cette société réalise désormais 80 % de son chiffre d’affaires à l’international…

S’associer avec une autre entreprise une formule gagnante à l’international

photo fonderie

Si la Fonderie Barthélémy spécialisée dans la fabrication d’ornements funéraires, réalise à l’export  45% de son chiffre d’affaires, notamment en Allemagne, c’est parce qu’elle s’est associée avec une autre PME du secteur. Une modalité sans laquelle il ne lui aurait pas été possible de se développer à l’international…

Savoir exploiter les opportunités

Bohin

Dans le domaine traditionnel, qui est le sien, production d’aiguilles et d’épingles, Bohin s’est différencié par la qualité de ses produits et en exploitant systématique toutes les opportunités, notamment  la création d’un réseau original et efficace qui permet à cette société de réaliser plus de 20 % de ses ventes à l’international…