DBT Industrie Electrique et Electronique (Bornes pour véhicules électriques) - les PME exportent

Développer sa niche au plan mondial.

Comment devenir un des leaders internationaux d’un marché de niche innovant et prometteur ? C’est l’histoire du parcours de DBT.

Créée en 1990 à Douai (Nord) avec la reprise d’une société spécialisée dans  le courant  basse tension travaillant pour un client EDF, DBT a très vite lancé une politique de diversification. Les nouveaux produits ont concerné les transformateurs et surtout, dès 1992 dans une démarche visionnaire pour l’époque, les bornes destinées à alimenter les voitures électriques.

Malgré une traversée du désert, la société grâce à un investissement permanent en R et D  a développé des solutions efficaces et innovantes qui lui ont  permis de devenir un des leaders mondiaux de ce marché de niche pointu.  En plus des bornes urbaines, DBT a mis au point un produit unique par sa performance le chargeur rapide (20 minutes pour une recharge, versus 6 heures pour un chargeur classique).  Aujourd’hui, DBT a installé  plus de 15000 bornes  en France et dans le monde. Le chiffre d’affaires, en progression rapide, a atteint, en 2015, 19 millions d’euro. L’introduction de DBT en bourse à la fin de l’année dernière qui s’est traduite par une levée de fonds de 9 millions d’euro marque un point d’inflexion pour la société qui disposera ainsi des moyens afin de renforcer son leadership que ce soit au plan de la R & D avec le lancement de nouvelles gammes de produits ou dans les domaines commercial et du service.

Si pour ses produits historiques DBT connaissait déjà un flux significatif  de ventes hors de France,  c’est le savoir-faire acquis au niveau des bornes électriques qui allait  lui permettre de connaitre une expansion rapide dans de nombreux marchés et de réaliser désormais plus de 70 % de ses ventes à l’export.

L'accord signé  avec Nissan en 2012  a marqué le vrai démarrage à l’international. Désormais l’entreprise est présente dans 33 pays « de Reykjavik à Auckland ». Elle est à la tête  du plus grand parc installé au niveau mondial.

Ce résultat est un atout considérable  pour accroitre encore le développement actuel et fait que DBT soit  devenu un des 3 « qui font ce marché » au plan mondial. Les clients  sont prioritairement  des « utilities », de grandes chaines de supermarché, des sociétés spécialisées. Par exemple, en Grande-Bretagne, pays qui a une vraie volonté de développer la voiture électrique, et premier marché à l’international pour la marque,  DBT va, pour Ecotricity, basée à Brighton, passer de 500 à 2500 chargeurs installés en 2016.

L’approche à l’International est très pragmatique selon les pays, les opportunités. Il peut s’agir de passer par des distributeurs, de concrétiser des partenariats, de  créer des joint-ventures ou  des filiales. Mais le point commun  c’est désormais l’impérieuse nécessité de pouvoir assurer une qualité de maintenance irréprochableDBT est tout autant dans un univers de service que dans celui de la fabrication même si l’innovation doit demeurer une dimension  essentielle du modèle de développement de la société. Le métier de DBT exige aussi une grande réactivité et adaptabilité sans faille.  Les  bornes doivent « parler la langue du pays », du Catalan à l’Estonien… L’avance que possède la société doit être absolument  préservée ou plutôt renforcée. Ce qui sera rendu possible  grâce à la récente introduction boursière.

Cette volonté d’excellence est également pratiquée au plan de l’organisation commerciale. L’équipe  est structurée non par zone mais par projet et en fonction de l’expérience de chacun. Elle se  doit d’être très réactive. De nouvelles méthodes de travail ont été conçues afin d’éviter la lourdeur hiérarchique  car il faut saisir les opportunités,  répondre vite et lorsqu’on promet quelque chose il faut s’y tenir.

A l’international, pour le faire-savoir, DBT s’appuie  sur des salons spécialisés comme le salon de la voiture électrique cette année à Montréal ou celui de Hanovre. Des actions de communication institutionnelle sont réalisées en permanence  au travers de l’envoi de communiqués de Presse. Le  site internet est en cours de reconfiguration.

Problème rencontré.

Etre capable de fournir dans la durée ce que l’on a promis tant en termes de produits que de services ce qui au niveau mondial n’est pas toujours évident.

Le conseil d’Hervé Borgoltz président de DBT.

Savoir suivre les dossiers, répondre avec réactivité, tenir ses engagements. La réputation est une valeur fondamentale pour se développer à l’International.

 

Robert HAEHNEL 04/04/2016