Groupe Voltaire (selles de cheval sur mesure) - les PME exportent

Une approche haut de gamme

logo-voltaireIl n’y a pas que les start-up des hautes technologies qui « naissent internationales ». Groupe Voltaire une jeune entreprise artisanale en fait la démonstration.
Brice Goguet diplômé d’une grande école de commerce fut amené à travailler à New-York afin de conseiller une société du secteur de l’équitation. En 2010, à l’issue de cette mission, il décida de créer sa propre entreprise Groupe Voltaire dédiée à la fabrication traditionnelle de selles de cheval sur mesure. En 4 ans, son chiffre d’affaires atteint 4,7 millions d’euros, réalisés à 95 % à l’international ! 50 personnes sont employées. Groupe Voltaire a d’ailleurs reçu en 2014, le trophée RMC de la meilleure entreprise artisanale.
Ce parcours est la résultante d’une démarche fondée sur la qualité exclusive et haut de gamme des produits. L’adoption d’un nom de marque, Voltaire-Design, qui évoque et capitalise sur l’image du Made in France.
Les commerciaux, des salariés, contactent les clients (les particuliers) en direct lors des concours hippiques, dans les clubs. Le bouche à oreille est rapidement monté en puissance grâce entre autres à la caution que représentent les cavaliers vedettes clients de la marque.
Si les Etats-Unis constituent le premier marché, l’approche compte tenu de la taille de ce pays a été régionale et séquentielle : d’abord le nord de la Californie, puis le sud, ensuite vinrent la Floride et New-York. Une filiale a été créée dans ce pays afin de gérer les ventes et de recruter les commerciaux. En 2011, le marché suivant a été l’Allemagne qui a connu un beau développement. Puis vint le tour des Pays-Bas, du Royaume-Uni, plus récemment le Brésil, le Canada, et la Corée. Ces derniers pays sont traités par des distributeurs qui avaient pris contact avec la société. Les prochaines cibles sont la Suisse, la Finlande et enfin… la France pour laquelle une seconde marque va être lancée.
En plus du site Internet, de la présence des commerciaux sur des stands  lors des évènements, le faire-savoir est surtout assuré par les cavaliers vedette qui portent la marque et aussi par le bouche à oreille.
Dans les 3 ans qui viennent, l’objectif sera de produire les meilleures selles du monde, c’est la qualité qui constitue l’argument décisif vis-à-vis des clients.

Les problèmes auxquels la société est confrontée.
Dans une société internationale, la multitude des langues employées est parfois difficile à gérer. Réunir les commerciaux n’est pas simple du fait du déploiement géographique très large par rapport à la taille de l’entreprise. Il faut aussi assumer de nombreux déplacements.

Les conseils de Brice Goguet Président et fondateur de Groupe Voltaire.
A l’international, il n’y a pas d’eldorado ni de facilités. Il ne faut en aucun cas sous-traiter les implantations à l’étranger. On doit les traiter en direct. C’est la garantie d’une bonne formation et d’une efficacité optimale.

Le 02/02/2015 Robert HAEHNEL