Mystery Escape Jeux (jeux d’évasion). - les PME exportent

La créativité facteur de succès à l’international

Quel que soit le secteur d’activité, l’innovation et  une démarche marketing rigoureuse restent les clés de la réussite sur son marché domestique comme à l’international.  Mystery Escape constitue une excellente illustration de cette réalité. C’est en 2013 que deux spécialistes du marketing  du numérique eurent l’idée de lancer un type de jeu d’évasion  totalement nouveau que ce soit en France ou même en Europe. Si des jeux proches avaient vu le jour en Asie, c’est une approche produit radicalement différente qui a été conçue et mise en œuvre par les deux fondateurs. Le principe est simple. Une équipe  de 2 à 5 personnes réunis dans une salle de jeu aménagée doit résoudre, en une heure,  une énigme afin de pouvoir  réussir à quitter le lieu (concept de « Live Escape  Game »).

Ce qui fait l’intérêt et l’impact du jeu proposé par Mystery Escape, c’est que les énigmes mises en scène comme les logiciels nécessaires   sont développés  par la société elle-même.

Le lancement a eu lieu début 2014, le succès fut immédiat grâce aux retombées médias (journaux, télévisions…) qui présentèrent la nouveauté et peut-être plus encore  en raison de  l’enthousiasme de ceux qui ont expérimenté le produit et qui furent à l’origine d’un phénomène viral sur Internet.  Les clients sont constitués à part quasi égale par des particuliers, des publics jeunes ou des familles (souvent pour un évènement, un anniversaires….) et   des entreprises, notamment les grands groupes qui en font souvent un outil de management des  RH (Team building….), à noter à ce niveau une forte fidélisation des clients.

Le succès en France se mesure au travers de quelques chiffres. Aujourd’hui, il existe  9 salles à Paris, 4 supplémentaires seront ouvertes en 2017. Des contrats ont été passés avec des partenaires à Aix en Provence et à Orléans, 4 salles ont vu le jour dans chacune de ces villes. D’autres implantations sont prévues en2017. Dès le premier exercice, la société, qui emploie une vingtaine de personnes, avait déjà dégagé des bénéfices !

Au même titre que les régions françaises, l’international a constitué, dès le démarrage de la société,  un objectif  et cela parce que la société disposait d’atouts sérieux. Les deux fondateurs possèdent  une expérience concrète dans ce domaine et pratiquent plusieurs langues étrangères. Les énigmes, à quelques adaptations près, fonctionnent bien  dans les autres pays. Les jeux comme en France sont  apparus comme très attractifs et cela auprès des mêmes publics. Chaque mois, 4 à 5 demandes spontanées de partenariat sont reçues  au siège. Elles sont rigoureusement  analysées afin de sélectionner les bons partenaires.  Face à une concurrence qui se développe,  sans atteindre le niveau de qualité qui est celui de Mystery Escape (produits non exclusifs, petites structures…), une véritable charte s’apparentant à ce qui existe dans le secteur de la franchise a été élaborée. Les futurs partenaires doivent disposer d’environ 100 000 €, acheter les jeux, disposer de salles compatibles avec les standards pratiqués par la société, généralement se situer dans une ville de plus de 500 000 habitants. En contrepartie, ils disposent de produits adaptés et traduits par Mystery Escape. Ils bénéficient des  logiciels,  de l’approche marketing, d’un accompagnement permanent dispensé par  2 spécialistes  de Mystery Escape.

Plusieurs  partenariats  sont d’ores et déjà opérationnels à Barcelone, avec  4 salles   déjà en activité.  4 salles supplémentaires s’ouvriront en 2017. L’international représentera cette année  15 % du chiffre d’affaires. Des contacts, qui devraient aboutir dès 2017, sont en cours dans plusieurs pays (Allemagne, Benelux…). Si dans un premier temps, l’export se limite à l’Europe, d’autres zones seront également pénétrées avec un objectif de réaliser  50 % des ventes à l’international d’ici 3 à 4 ans.

Le problème  rencontré.

Il se situe  essentiellement au niveau de la sélection des partenaires. Compte tenu de l’enthousiasme que génère le produit, un certain nombre de  candidats  manquent des qualités indispensables (possibilité d’investir, capacité de management, aptitude à la gestion, sens de l’accueil et du service…).

Les conseils de Gilles Cormerais et Axel Rosiefsky,  cofondateurs de Mystery Escape.

Oser est la condition absolument nécessaire. Mais il est aussi important  de bénéficier d’une expérience concrète  qui dépasse le simple fait de parler des langues étrangères,  de disposer de moyens, d’une structure, d’avoir pris la précaution de protéger sa marque et ses produits. Il faut aller à l’International avec sérieux…

Robert HAEHNEL 14/11/2016