4 CAD Group (intégrateur de logiciels). - les PME exportent

Apporter les solutions d’intégration optimales aux entreprises.

 Leader en France pour l’intégration de logiciels industriels, 4 CAD Group déploie son savoir-faire en Europe, et va à partir de Montréal pénétrer le marché américain…

4 CAD Group  a été fondée en 2004 par Stéphane Letheule et Emmanuel Fabre à Nantes, où se situe toujours le siège, avec pour objet  de fournir aux entreprises industrielles,  une expertise en systèmes d’information. La société, dans ce domaine,  apporte à ses clients, de grands groupes internationaux comme des PMI, des solutions personnalisées  d’intégration en PLM et en ERP notamment à partir des derniers logiciels PTC  (4 CAD Group est n1 en France pour son exploitation) et Sage X3.

L’activité en France se déploie à partir de 6 agences dont celle de  Nantes. Les sites associent une double expertise : commerciale et d’ingénieurs L’Academy 4 CAD Group initiée récemment en partenariat avec l’Ecole Centrale de Nantes est installée dans le nouveau siège de la société ; elle permettra à partir du savoir-faire de l’entreprise de former de nouveaux consultants en ERP et en PLM et de faciliter les développements à venir en France comme à l’International.

Aujourd’hui 4 CAD Group réalise 26 millions de Chiffre d’affaires et emploie 150 personnes. A moyen terme, l’objectif est d’atteindre le chiffre de 35 millions d’euros.

L’international a débuté en 2010 lorsque CAD Group  a racheté son principal concurrent qui était implanté sur le marché  suisse,  ce qui avec un bureau à Genève  a permis de couvrir rapidement toute la Suisse romande puis l’ensemble de ce pays. 4 CAD Group  Genève emploie désormais 14 personnes. Ce marché est porteur dans de nombreux secteurs, prioritairement l’horlogerie  de luxe mais aussi le médical et la micromécanique de précision.

L’activité dans deux pays limitrophes, la Belgique et le Luxembourg,   a été développée à partir des  agences   de Lille et de Strasbourg.  Enfin, l’implantation de 4 CAD Group à Montréal qui est récente permettra progressivement d’étendre son champ d’action du Québec  à l’ensemble du Canada et deviendra la porte d’entrée pour le marché américain, objectif premier de la société à moyen terme.

La prospection se fait en direct, par les  réseaux, le bouche à oreille mais aussi au travers de la communication numérique (site Internet, réseaux sociaux…). D’autres moyens sont également utilisés : les  colloques, les séminaires ; sans oublier  quelques salons comme celui de l’horlogerie ou de l’aéronautique mais leur poids tend à diminuer au profit du numérique.

 Le service commercial et marketing pilote  la stratégie à partir de Nantes sachant que les demandes des clients sont quasi identiques d’un pays à l’autre dans le domaine de compétence de  4 CAD Group. Il s’agit toujours de proposer un savoir-faire d’intégration optimale  des bons logiciels. Et d’accompagner des clients, qui pour nombre d’entre eux sont implantés à l’international ce qui fait  que dans la réalité,  le champ opérationnel de 4 CAD Group est déjà  mondial.

Si les activités à l’export représentent aujourd’hui environ 15% du chiffre d’affaire,  l’objectif est d’atteindre 30% dans les 3 prochaines années.

Problèmes rencontrés.

En fait sur le segment de 4 CAD Group l’international ne soulève pas plus de difficultés  que le marché français dans la mesure où  les problèmes posés et les solutions à préconiser sont  pratiquement identiques d’un territoire à un autre.

Le gros problème reste la gestion du temps ! Ainsi les managers n’ont pas vraiment de disponibilité  afin  de rechercher des aides ou des subventions éventuelles à l’export…L’essentiel étant d’aller chercher de nouveaux clients !

Cela conduit 4 CAD Group pour son entrée au Canada à faire appel à une structure pouvant sur place rechercher des locaux et assurer le recrutement du personnel local.

Les conseils de Stéphane Letheule,  Président de 4 CAD Group.

Il faut aller à l’international, c’est vital aujourd’hui pour la plupart des entreprises.  Ainsi cela permet de répartir les risques.  Quand un marché est moins dynamique  on peut se récupérer ailleurs.

Dans des domaines tels que celui de 4 CAD Group, cela n’est pas plus compliqué que le marché domestique.

Robert HAEHNEL 10/05/2016