Helipass E-Commerce (vols en hélicoptère) - les PME exportent

 

Helipass mondialise la vente des vols en hélicoptère.

 Société fondée en 2014, par un financier et un professionnel de l’aéronautique, Helipass devait répondre pour les actionnaires à une contrainte, innover et éviter de devoir investir dans des actifs coûteux. 

C’est ainsi que l’entreprise a vu le jour. Elle ne constitue pas un opérateur de plus dans le secteur des vols en hélicoptère mais a su se positionner et créer un double  service innovant. Une Market Place qui vend actuellement  sur Internet plus de 50 vols en France comme en Europe et regroupe les offres des principaux opérateurs. Simultanément, une Plateforme de Réservation a été lancée, elle permet des réservations 24 h sur 24. C’est une prestation qui n’existait pas auparavant. Ce sont les commissions touchées sur ces transactions qui rémunèrent la société. Les clients sont à hauteur de 90 % des particuliers,  des touristes, les entreprises représentant 10 % des ventes. 70 % des clients finaux sont actuellement  des Français.

Le succès a été immédiat puisque dès 2015, le chiffre d’affaires s’est inscrit à plus de 1,3 millions d’euros. Malgré une situation moins favorable du tourisme notamment à Paris, 2016 devrait connaitre également une progression significative.  8  personnes sont employés auxquelles il faut ajouter 7 « embarqueurs ».

L’audit qui avait été réalisé lors du lancement d’Helipass avait fait apparaitre deux données essentielles qui allaient concrétiser la stratégie de la société. Le marché dispose  d’un grand potentiel : avec un chiffre d’affaires global  de plus d’1 milliard d’euros et une croissance annuelle de 4 à 5 % portée par le développement mondial du tourisme. Les Etats-Unis à eux seuls représentent 40 % de ce montant, l’Europe 30 %. Par ailleurs, un changement radical a eu lieu. Durant des années  les vols en hélicoptère reposaient sur deux piliers : l’industrie pétrolière et le Samu. Ces deux sources s’étant taries, désormais  c’est le tourisme qui est devenu la cible première.

Aujourd’hui, l’Europe représente déjà 20 % des ventes de la société avec des produits phares comme la visite en hélicoptère de Barcelone, de Lisbonne, secondairement de Londres.

Depuis un an le marché de conquête est constitué par les Etats-Unis. Accompagné par Atout France  l’organisme de promotion du tourisme français à l’étranger, Helipass en plus de la participation à un salon, a rencontré  plus de cent Tour Operators  à New-York. Comme en France précédemment, il n’y a pas aux Etats-Unis, de plateforme de réservations. Helipass va participer en mars 2017au salon des opérateurs du secteur afin de faire connaitre cet outil et de le promouvoir. Un bureau sera ouvert dans les prochains mois à New-York. Dès 2017, ce pays devrait générer des ventes plus que significatives.

L’autre marché prioritaire sera la Chine où la même approche que celle développée aux Etats-Unis sera mise en œuvre à moyen terme.

En France comme à l’international, le faire-savoir repose quasi exclusivement sur l’utilisation d’annonces sur Google moyen efficace car ciblé et peu coûteux (paiement au click). Les essais tentés dans les médias classiques se sont révélés peu concluants.

Problème rencontré.

C’est essentiellement les changements qui ont lieu en termes de normes qui posent problème. Le fait par exemple, que Paris ne peut plus être survolé que par des bimoteurs génère un coût additionnel important.

Le conseil de François Morin directeur général d’Helipass.

Il faut absolument se faire accompagner pour conquérir des marchés internationaux. Se fier à des experts permet d’éviter les erreurs, et  fait gagner du temps.

Robert HAEHNEL 06/12/2016